Texturation de surface

La texturation de surface intéresse tout particulièrement le domaine de l’automobile ou de l’aérospatial. En effet, sur certains métaux, cette technique permet d’obtenir un revêtement super-hydrophobe.

Texturation de surface

Dans le milieu de l’aérospatial, on cherche à obtenir des surfaces capables à la fois de repousser plusieurs éléments susceptibles d’être nuisibles (les insectes, les poussières et même l’eau). Et pour cela, les ingénieurs favorisent le laser pour la texturation de surface. Très concrètement, on travaille dans le cadre du projet européen LAMPAS sur une technique de structuration par interférences laser directe, dite DLIP. Actuellement, les lasers classiques offrent des traitements de surface relativement lents, alors que le DLIP permettrait une texturation micrométrique en une seule passe. Combiné avec un laser ultra-court Kilowatt et une tête polygonale, il ouvre la possibilité d’une texturation sur un mètre carré en une minute, ce qui constitue à l’heure actuelle un véritable record. Aujourd’hui, on compte sur cette méthode pour fabriquer des revêtements autonettoyants destinés à l’aérospatial, ou toute autre application de fonctionnalisation de surface à grande vitesse. Ces innovations pourraient aussi s’appliquer à la texturation d’implants chirurgicaux, par exemple.

Consultez nos autres articles à propos de Texturation de surface :

  • La texturation de surface est un procédé industriel utile dans de très nombreux secteurs, pour des objectifs différents. Tous les acteurs recherchent les équipements les plus fiables possible et visent à optimiser les temps de cycle tout en garantissant des usinages de haute qualité.
  • Pour vos procédés de texturation de surface : profitez des solutions innovantes de LASEA !
  • S’ils peuvent être utilisés pour de la texturation de surface, les lasers intégrés dans les machines LASEA couvrent un large champ d’applications que nous vous présentons brièvement ici.
BROCHURES AND DATASHEETS